Famille

Le droit de la Famille constitue le fondement de toute organisation patrimoniale.
La pertinence de son application et le respect de ses règles forment le ciment du groupe familial.

  • Les questions fréquentes
    1. Comment puis-je m’assurer que l’organisation de ma transmission ne provoquera pas de dissensions au sein de ma famille ?
    2. Ma famille est-elle suffisamment protégée s’il m’arrive quelque chose ?
    3. Comment puis-je aider mes enfants à s’installer dans la vie ?
    4. Comment faire pour éviter que mes enfants (ou petits-enfants) ne dilapident l’argent que je leur ai transmis par donation ?
    5. Comment faire pour transmettre mon entreprise à mon enfant repreneur sans léser mes autres enfants ?
    6. Mon régime matrimonial est-il adapté à ma situation et à celle de ma famille ?
    7. Mon régime matrimonial a-t-il une incidence sur la constitution de mon patrimoine et sur sa transmission ?
    8. Existe-t-il des moyens de protéger mon enfant handicapé, après mon décès ?
    9. En cas de prédécès sans postérité de l’un de mes enfants, puis-je empêcher que mon patrimoine ne soit transmis aux enfants de mon ex-conjoint ?
    10. Comment transmettre mon patrimoine à mon nouveau conjoint et à notre enfant commun, sans remise en cause par mon ex-conjoint et nos enfants ?
    Le droit de la Famille constitue le fondement de toute organisation patrimoniale.
    La pertinence de son application et le respect de ses règles forment le ciment du groupe familial.
  • La famille au coeur de votre situation
    Qu’on le prenne ou non en considération, le droit de la famille intervient dans toute situation patrimoniale et y produit de multiples effets
    • Sur la situation du couple, qu’il soit marié ou non, de nationalités identiques ou différentes, du même sexe ou pas.
    • Sur la situation des enfants, qu’ils soient mineurs ou majeurs, autonomes ou non.
    • Sur la recomposition familiale, qu’elle résulte d’un divorce ou d’un décès, d’un remariage ou d’une union libre, de la survenue d’un enfant – légitime, adultérin ou adopté.
    • Sur la situation de la fratrie, notamment lors d’une succession mal préparée.
    • Sur l’administration et la disponibilité des biens, quel que soit leur mode de détention – en société, en démembrement, en indivision.
    • Sur la transmission du patrimoine – par succession ou par donation, par cession ou par apport.
  • Le droit de la famille et ses risques
    Les risques que font peser les effets du droit de la famille sur cette dernière sont, paradoxalement, aussi aisés à écarter qu’ils sont considérables
    • Mésentente, voire dissensions profondes entre parents et enfants ou entre membres d’une fratrie.
    • Blocage d’une succession, avec des effets qui sont démultipliés si la succession comprend une entreprise.
    • Remise en cause d’un aménagement de régime matrimonial destiné à protéger le conjoint survivant.
    • Impact d’une séparation jamais envisagée ou bien d’une absence de cadre matrimonial sur le patrimoine, le budget et les personnes.
    • Remise en cause d’une désignation bénéficiaire de capitaux décès par des ayant-droits.
    • Effets dévastateurs d’une impréparation des modalités d’administration du patrimoine par le conjoint survivant et les ayants droits.
    • Blocage de l’administration d’un bien ou son opposé : vente provoquée d’un bien.
    • Intervention non souhaitée d’un juge des tutelles, voire mise en cause dans l’administration des biens d’un majeur protégé.


    Pour autant, le droit de la famille permet d’organiser, de préparer et de consolider toute organisation patrimoniale, tant à l’échelle de l’individu que du groupe familial. Quelle que soit la situation, de la plus simple à la plus complexe, le droit de la famille permet d’apporter une réponse qui consolidera la famille dans ses fondements.

    Mais s’il n’est pas de vents favorables à celui qui ne sait où il va, il n’en est pas d’avantage à celui qui ne sait pas d’où il part ! Et le droit de la famille n’est d’aucune aide à celui qui n’a pas au préalable identifié les risques que recèle sa propre situation patrimoniale.

    Compte tenu de l’extraordinaire complexité, tant du droit de la famille, que de la nature humaine, prendre n’importe quelle disposition voire – pire encore – n’en prendre aucune, sans en avoir préalablement mesuré les effets sur la situation patrimoniale globale au niveau du groupe familial, peut s’avérer totalement contraire à l’objectif recherché.

    La transversalité des effets du droit de la famille requiert une approche globale tandis que sa complexité nécessite le recours à des professionnels, à la fois compétents au plan technique et forts d’une expérience humaine forgée dossier après dossier.

  • Notre méthodologie
    1- Identifier et comprendre ensemble les forces et faiblesses de votre situation patrimoniale privée et professionnelle en tenant compte du droit civil et fiscal ainsi que de votre situation budgétaire, en adéquation avec vos objectifs.
    2- Définir et planifier ensemble votre stratégie patrimoniale ainsi que les actions à mettre en oeuvre.
    3- Avec votre accord, mettre en œuvre, si vous le souhaitez, les solutions patrimoniales, financières et / ou immobilières les mieux adaptées à votre stratégie patrimoniale.
    4- Suivre et adapter votre stratégie patrimoniale en étant force de proposition et en demeurant en permanence à votre écoute.
  • Nos engagements
    • Forts de nombreuses années d’expériences, les Partners d’Olifan Group ont acquis un savoir-faire unique dans le diagnostic et l’audit des situations familiales, même les plus complexes.
    • Notre méthodologie est fondée sur une approche à la fois globale et transversale de la situation patrimoniale du groupe familial, considéré dans sa dimension la plus large.
    • Notre expérience nous a permis de faire face à de nombreuses situations, d’une grande diversité, dont le caractère profondément humain constitue le trait commun. Nous y avons développé un sens aigu de l’écoute ainsi qu’une capacité à identifier la totalité des problématiques, même latentes.
    • Nos compétences résultent de cette expérience, ainsi que d’une curiosité insatiable, tant dans le domaine du droit de la famille, que de ses effets sur la situation patrimoniale de nos clients. En outre, nos compétences sont sans cesse améliorées par une formation technique continue.
    • Notre engagement consiste à mettre cette expérience et ces compétences à votre service, afin de vous permettre de maîtriser votre situation patrimoniale et d’exploiter, en parfaite connaissance de cause, toute l’extraordinaire richesse du droit de la famille.

Pour un audit personnalisé de votre patrimoine…

© 2014-2018 - Tous droits réservés - Site réalisé par Base Sud