Une tendance haussière pour les marchés financiers

Les marchés retrouvent une tendance haussière après les élections américaines et les annonces de vaccin

Le mois de Novembre a été marqué par deux événements majeurs : l’élection de Joe Biden aux Etats-Unis d’une part, et les annonces de vaccin de Pfizer et de Moderna d’autre part.

Outre-Atlantique, les marchés ont salué l’élection de Joe Biden, même si la vague « bleue » démocrate attendue ne s’est finalement pas matérialisée. Ainsi, le Congrès devrait rester divisé entre une Chambre des Représentants démocrate et un Sénat majoritairement républicain. Cela constituerait une bonne nouvelle pour les marchés qui voient dans cette division un frein à l’augmentation de la fiscalité et de la réglementation, souhaitée par le Président élu. D’autre part l’élection de Joe Biden permet d’espérer une posture moins conflictuelle de l’administration américaine sur des sujets internationaux.

Sur le plan sanitaire, les grands laboratoires Pfizer, Moderna ou encore Astra-Zeneca ont annoncé d’excellents résultats concernant l’efficacité de leurs vaccins et ont relancé ainsi les espoirs d’une vaccination rapide.

Malgré la seconde vague de l’épidémie qui touche principalement les pays de l’hémisphère Nord, les marchés préfèrent se tourner vers l’année 2021. Dans ce contexte, nous avons assisté à un fort rattrapage des valeurs cycliques sur les marchés, réduisant ainsi l’écart avec les valeurs de croissance qui avaient montré une bien meilleure résistance au plus fort de la crise sanitaire.

Des perspectives qui s’améliorent mais le plan de relance européen « patine »

Il est important de rappeler que la hausse des marchés se fait toujours dans un contexte de soutien fort de la part des banques centrales, qui devraient maintenir les taux sur des bas niveaux. Les perspectives de croissance pour 2021 s’améliorent donc, même si la reprise économique reste fragile selon les régions.

La Chine, où l’épidémie semble sous contrôle depuis plusieurs mois, reste à ce stade le grand gagnant sur le plan économique : la production industrielle est en hausse de +6,9% octobre, alors que les ventes au détail ont progressé de 4,3% sur la même période.

La Hongrie et la Pologne ont mis leur véto au plan de relance européen de 750 milliards d’euros élaborés au mois de Juillet car ils refusent que l’attribution des fonds soit liée au respect de l’État de droit. Des discussions devraient reprendre afin de pouvoir adopter ce plan crucial pour la reprise économique en Europe.

Notre sentiment sur les marchés financiers

Deux des risques principaux qui inquiétaient les marchés, à savoir des élections américaines contestées, et le manque de visibilité sur la crise sanitaire, viennent de se réduire fortement.

Certes il reste encore de nombreuses questions, à commencer par la disponibilité et l’acceptation sociétale du vaccin. En effet, l’approvisionnement ainsi que la sécurité du vaccin sont autant de points d’incertitudes, qu’il est impossible de mesurer complètement aujourd’hui. Et le scénario économique de 2021 en dépendra en grande partie.

Dans ce contexte nous maintenons notre vue positive sur les secteurs résilients de la santé et de la technologie : la révolution digitale est en marche et la santé restera une priorité dans un monde vieillissant.

Cependant, à la lumière de perspectives de croissance économique plus favorables, les gérants de notre sélection ont aussi pu se repositionner sur des entreprises plus cycliques qui bénéficieront fortement du rebond économique attendu. Ils savent se montrer sélectifs dans cet exercice, en misant sur des entreprises viables avant la crise du CoVid, et qui présentent des bilans solides et pourront traverser d’éventuels remous économiques, en attendant la large distribution du vaccin.

Votre conseiller Olifan Group reste à votre disposition pour vous conseiller sur votre portefeuille selon vos besoins et objectifs.

Achevé de rédiger le 27 novembre  2020 par l’Expertise Investissement Financier Olifan Group

Les informations présentées ci-dessus ne constituent ni un élément contractuel, ni un conseil en investissement. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.

Comment définir sa stratégie d’investissement ?

Publié le 28 novembre 2020 par Olifan Group

Je souhaite prendre contact

    En soumettant ce formulaire, j’autorise Olifan Group à me recontacter et à m’adresser des informations.
    © 2014-2019 - Tous droits réservés - Site réalisé par Base Sud