Le retour des craintes liées à la pandémie

Des marchés financiers hésitants après un excellent premier semestre

Les marchés financiers ont atteint des nouveaux records à fin juin et affichent des performances très largement positives sur le 1er semestre de l’année. Ainsi, à la fin du 2ème trimestre, l’indice Euro Stoxx affiche une hausse de 16.1%, alors que le MSCI World progresse de 16.6%. Le mois de juillet est en revanche plus chaotique, notamment sur les marchés asiatiques et émergents qui enregistrent des baisses marquées depuis plusieurs semaines. L’épidémie de Covid 19 donne de nouveau le tempo sur les marchés. La situation sanitaire demeure préoccupante avec la diffusion extrêmement rapide du variant delta. Si les pays des marchés développés ont adopté une politique de vaccination généralisée, et atteignent des taux de vaccination supérieurs à 40%, les pays émergents sont à la traine et des mesures de restriction refont surface dans certaines régions d’Asie. L’enjeu est de taille pour les différents gouvernements à travers le monde qui veulent à tout prix éviter de nouveaux confinements afin d’endiguer la propagation du virus. Le re-fermeture des économies pourrait freiner la reprise économique. Mais nous n’en sommes pas là. A ce jour, les systèmes de santé ne sont pas saturés et le variant delta, s’il est plus contagieux, semble également moins létal.

Des signes de ralentissement de la croissance économique ?

Les dernières publications de chiffres économiques ont attiré l’attention des investisseurs qui s’interrogent sur la solidité de la reprise, au-delà de l’éventuel impact causé par la résurgence de la pandémie. Certains chiffres outre atlantiques ont déçu les marchés : l’ISM des services est sorti inférieur aux attentes, de même que la confiance des consommateurs américains. Par ailleurs, les inscriptions au chômage repartent à la hausse aux Etats-Unis. En Europe, le rebond des économies a été plus fort qu’anticipé, avec une accélération de l’activité, malgré les craintes de reprise de l’épidémie. Mais c’est en Chine que le plafonnement de l’activité a été la plus marqué avec la publication des indices PMI sur des niveaux à peine supérieurs à 50, ce qui témoigne d’une certaine modération dans l’expansion économique. Dans ce contexte, et malgré les poussées inflationnistes constatées au cours du 2ème trimestre, les banques centrales devraient maintenir leur politique accommodante, comme l’a réaffirmé la banque centrale européenne dans son communiqué en date du 22/07/2021.

Notre sentiment sur les marchés financiers

Les perspectives d’une réouverture durable des économies restent le scénario central aujourd’hui, dans un contexte de fort soutien budgétaire et monétaire dans les économies développées. Le succès de la vaccination sera déterminant dans la réalisation effective de ce scénario. Au cours du 2ème trimestre, nous avions assisté à un changement dans la rotation sectorielle. En effet, après un début d’année marqué par la sur-performance des valeurs cycliques, les valeurs croissance et qualité ont de nouveau fait leur grand retour. Dans un contexte marqué par des incertitudes liées à la crise sanitaire et aux perspectives d’inflation, elles offrent ainsi une plus forte visibilité et peuvent servir de « valeurs refuges » pour les investisseurs. Les risques à court terme semblent aujourd’hui clairement identifiés : l’excès d’optimisme, une inflation non maitrisée qui impacterait la politique accommodante de la FED, ainsi que l’inefficacité des vaccins face aux variants sont autant de facteurs avec lesquels les marchés doivent s’adapter. Le mot clé des mois à venir restera toujours la sélectivité dans un contexte de marché qui devrait se révéler plus volatil.
Nous maintenons un équilibre entre valeurs cycliques qui profitent de la réouverture des économies et valeurs de croissance à forte visibilité qui pourraient regagner du terrain depuis dans un contexte de plus forte aversion au risque.
Votre conseiller Olifan Group reste à votre disposition pour vous conseiller sur votre portefeuille selon vos besoins et objectifs.

Rédaction achevée le 23 juillet 2021 par l’expertise Investissement Financier Olifan Group

Les informations présentées ci-dessus ne constituent ni un élément contractuel, ni un conseil en investissement. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.

Publié le 22 juillet 2021 par Olifan Group

Découvrez sans attendre Olifan Group,
un leader dans le domaine de la gestion de patrimoine, du conseil en ingénierie immobilière et investissement financier.

QUI SOMMES-NOUS

Je souhaite prendre contact

    En soumettant ce formulaire, j’autorise Olifan Group à me recontacter et à m’adresser des informations.

    © 2014-2019 - Tous droits réservés - Site réalisé par Base Sud